L’ATIOST DECENTRALISE SES ACTIVITES DE RDR

Soutenue par MENAHRA, l’ATIOST a lancé à Tunis un programme de RdR depuis Avril 2011 et plusieurs activités ont pu être réalisées malgré les difficultés sociales qu’a connue le pays :

• La formation de 10 éducateurs pairs pour le travail de rue ;
• Un programme de distribution et d’échange de seringues,
• L’animation d’un centre à bas seuil pour l’accueil, le dépistage et l’accompagnement des UDIs (Ceci avec l’appui du GF qui a pris en charge les salaires des employés du centre Chems).

Décentralisation du PAS :

En 2013, l’ATIOST implémentent un programme de distribution de seringues dans deux régions frontalières au Nord West de la Tunisie (Jendouba et Kef) avec un nouveau financement de MENAHRA.

• Le programme a débuté par une formation qui a eu lieu du 24 au 28 septembre 2013 au centre de stage et de vacances à Beni Mtir, situé dans une montagne verdâtre et magnifique à Jendouba. 14 candidats en été formés à l’occasion.

• Le travail de rue au Kef :
1. Sensibilisation des UDIs dans la rue.
2. Distribution de seringues (689 en 1 mois et demi) ;
3. de lingettes alcoolisées (666) et
4. de préservatifs (704).

• A Jendouba le travail de rue n’a pas encore démarré vu les difficultés et les contraintes rencontrées dans la région par les éducateurs pair et l’équipe de pilotage du projet.
En guise de conclusion, nous notons que le phénomène de drogues injectables est en évolution continue malgré l’approche législative trop répressive en Tunisie.
La politique de réduction des risques liés à l’usage de drogues injectables est devenue une nécessité nationale essentiellement dans les régions où la prévalence de l’Hépatite C est élevée, telle qu’à Jendouba et au Kef.

Support Us

SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTER